Vous êtes ici : Petites annonces culturelles > Petites annonces arts plastiques > Appel à projets : Infiniment grand, infiniment petit (exposition itinérante, grand Paris)

Appel à projets : Infiniment grand, infiniment petit (exposition itinérante, grand Paris)

Exposition proposée par l’Association Réverb’

Chefs de projet : Manon Gorecki, Élodie Gandy, Mathilde Rouxel

«Infiniment grand, infiniment petit »… deux notions qui, en physique, nous amènent à réfléchir à partir d’une échelle de relativité, tout à fait intéressante pour penser la place de chaque chose dans le monde matériel. Loin d’être une notion fixe, l’infini dans ces cas-là se mesure et se comprend en regard d’un autre modèle, souvent pris comme fonction de référence. Si l’on parle de création, et donc de créateur, on peut légitimement poser comme échelle de mesure le point de vue de l’homme, à partir du travail duquel le spectateur peut découvrir ce qu’il n’avait jamais vu, penser ce qu’il n’avait jamais perçu, observer ce qui lui était inconnu.

Mais la question des infinis ne peut se limiter au monde matériel. Devant notre condition d’être fini se pose existentiellement la question d’un au-delà de la raison et de la matière. Que peut-on connaître du monde ? Qu’est-ce qu’un homme dans l’infini ? Soumise aux règles d’un monde que l’on ne peut totalement appréhender, la question de la place de l’homme dans l’univers apporte des réflexions philosophiques et artistiques riches. Si, comme l’écrit Pascal, pour l’homme, « infiniment éloigné de comprendre les extrêmes, la fin des choses et leur principes sont pour lui invinciblement cachés dans un secret impénétrable » (Pensées, 72), que peut-on demander à l’art pour répondre à cette angoisse du vide ?

Car c’est bien de l’angoisse qui survient devant notre mécompréhension du monde qui nous entoure ; un angoisse existentielle liée tant à la mort qu’à la vie. Il semble en effet que c’est également aux cycles infinis de composition et de décomposition des choses de la vie que cette thématique fait référence : comment l’art peut-il rendre compte de ces infinitésimaux qui ont bâti des empires, qui composent la nature, dirigent le monde ?

L’exposition réunira des œuvres de toutes les disciplines artistiques (arts plastiques, vidéo, installations, mix-média), sur tout support et est prête à accueillir toute nouvelle réflexion sur le sujet.

Au cœur de l’exposition, une soirée-spectacle sera organisée autour du thème, plus général et totalement libre, de Contrastes. Tout type de prestations sont attendues : danse, théâtre, lectures de textes, projections de court-métrages suivies d’un débat avec les acteurs en présence, performance artistique, ou tout à la fois…

À l’occasion de l’exposition sera par ailleurs proposée une petite édition limitée de la revue en ligne de l’association, Infusion ; des textes (analytiques, critiques, poétiques) ou des images au format numérique sur ce thème sont les bienvenus ; n’hésitez pas à nous contacter.

LES PROJETS DE TOUS TYPES SONT À SOUMETTRE AVANT LE 15 MAI 2015 POUR UNE SERIE D’EXPOSITIONS COURANT JUIN.

Contacts :

Réverb’ asso.reverb@gmail.com

Infusion infusionrevue@gmail.com
http://infusionrevue.wordpress.com

Attention, cette annonce est expirée

75010 PARIS

Paris (75)
Île-de-France

Publiée : 30/03/2015
Expirée : 28/06/2015

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Carte

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Dernières annonces dans la catégorie Petites annonces arts plastiques